Du rallycross électrique à Trois-Rivières en janvier

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Pocket
WhatsApp


TROIS-RIVIÈRES | La discipline du rallycross, rayée de la programmation du Grand Prix de Trois-Rivières en 2019, effectuera son retour en Mauricie l’hiver prochain.

• À lire aussi: Guénette dans le tumulte

L’événement, prévu les 21 et 22 janvier, regroupera des bolides électriques sur un tracé glacé aménagé sur le site de l’Hippodrome 3R.

La piste d’un kilomètre utilisera la même portion que les voitures du Championnat mondial de rallycross parcouraient à l’époque sur la terre battue.

Trois-Rivières sera la septième étape du Nitro Rallycross, championnat disputé sur trois continents. 

Les voitures électriques identifiées FC1-X atteignent des vitesses particulièrement élevées grâce à leurs 787 kilowatts de puissance, ce qui est l’équivalent d’environ 1055 chevaux.

Des pilotes de renom convoités

« L’aboutissement de ce projet est le fruit de cinq ans d’effort, a indiqué Dominic Fugère, le directeur général du GP3R. Et il n’est pas exclu qu’une deuxième course, l’été cette fois, soit éventuellement ajoutée à notre second week-end de compétition au mois d’août. »

L’ancien pilote de Formule 1 Scott Speed, reconverti au rallycross, est engagé à temps plein dans ce championnat. 

Les pilotes de la Coupe NASCAR Kyle Busch et Chase Elliott ont participé à quelques épreuves dans le passé, aux États-Unis, et le GP3R souhaite évidemment les attirer.

« Notre course a lieu pendant la saison morte du NASCAR, a souligné Fugère, donc nous souhaitons les voir venir à Trois-Rivières. Je pense aussi qu’un certain Jacques Villeneuve, qui a déjà couru en rallycross ici, serait aussi intéressé. »

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Pocket
WhatsApp

Never miss any important news. Subscribe to our newsletter.

Leave a Reply

Your email address will not be published.