Lisa LaFlamme: ses cheveux gris ont soulevé des questions à un dirigeant de CTV

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Pocket
WhatsApp


Peu de temps après être devenu chef de CTV News, Michael Melling aurait soulevé des questions sur les cheveux de l’animatrice Lisa LaFlamme, selon les informations du Globe and Mail. 

• À lire aussi: Le congédiement surprise de Lisa LaFlamme provoque une onde de choc

D’après un haut responsable de CTV qui a assisté à la scène, Michael Melling a demandé en réunion qui avait approuvé la décision de «laisser les cheveux de Lisa devenir gris». Ce dernier a également indiqué au Globe and Mail que la question de la couleur de cheveux de Lisa LaFlamme est revenue sur le plateau un jour, quand Michael Melling a noté qu’elle prenait une teinte violette dans l’éclairage du studio.

Michael Melling est aussi celui qui a annoncé à Lisa LaFlamme son éviction de son rôle de présentatrice de «CTV National News». Un retrait auquel la présentatrice ne s’attendait pas. En temps normal, il lui restait près de deux ans à son contrat. Elle travaillait pour le réseau depuis 35 ans et était à ce poste depuis 2011.

Pluie d’éloges

Le Globe and Mail a rappelé qu’en 2020, la présentatrice avait fait la une des journaux et avait reçu des éloges de femmes de tout le pays, quand elle avait décidé d’arrêter de se teindre les cheveux.

Lisa LaFlamme avait expliqué dans une émission spéciale sur CTV qu’en raison de la pandémie, elle n’avait pas pu rendre visite à son coloriste et qu’elle devait alors vaporiser ses racines tous les jours avant de passer à l’antenne. C’est à partir de là qu’elle a décidé de garder ses cheveux gris.

Son éviction soudaine a suscité de vives réactions de colère et de confusion au sein même de CTV. Des tensions entre la présentatrice et Michael Melling ont notamment été rapportées par des membres actuels du personnel de l’entreprise, au Globe and Mail.

D’après ces témoignages, les tensions concerneraient leur vision des priorités du réseau et de l’utilisation de ses ressources, en particulier en ce qui concerne la couverture du Jubilé de platine de la reine Elizabeth II et de la guerre en Ukraine.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Pocket
WhatsApp

Never miss any important news. Subscribe to our newsletter.

Leave a Reply

Your email address will not be published.